Riches de ses diverses expériences au sein de plusieurs compagnies en tant que danseuse interprète, Dorine Aguilar fonde, en 2016, La compagnie de dos dans le but de partager et promouvoir l’art qu’est la Danse à travers la création de spectacles, d’ateliers chorégraphiques et d’actions de sensibilisation. Pour la compagnie, danser est un acte citoyen et vital. Avec la danse comme outil, on peut générer du lien social et de la communication entre tout types de personnes, âges, milieu social.

 

Issue des danses académiques pour évoluer ensuite au sein de compagnies hip-hop, la gestuelle de Dorine Aguilar est moderne, fortement inspirée des fondamentaux de la danse jazz : musicalité, polyrythmie, contrastes, danse terrienne, et intimement liée à une interprétation des émotions faisant ainsi écho à une danse qui vient de l’intérieur. L’écriture chorégraphique de la compagnie prend sa source dans le mouvement et sa force dans l’interprétation en concevant la danse comme une expression de la vie.

 

Passionnée de cinéma, Dorine Aguilar conçoit ses pièces comme des films, donnant ainsi de l’importance tant à la chorégraphie qu’à lumière et la musique. Chacun peut se faire son histoire, l’important étant de toucher sensiblement le public d’une façon ou d’une autre et d’avoir avec eux un moment de partage.